Nous utilisons les cookies pour vous garantir une meilleure expérience sur notre site. Nous utilisons en outre des cookies de tierce partie pour vous envoyer des messages promotionnels personnalisés. Pour plus d'informations sur les cookies et sur leur désactivation, consultez notre Politique en matière de Cookies. Si vous continuez à naviguer dans ce site, vous acceptez automatiquement l'utilisation des cookies.
 
 
 

Borgo San Secondo

 
Le Borgo San Secondo est la première escale du quartier de la Crocetta et se trouve à deux pas des rues du centre, la Via Roma et la Via Lagrange. Historiquement, la Crocetta a été l'un des quartiers résidentiels les plus prestigieux, qui a atteint son développement maximum entre le XIXe siècle et les années 1930, maintenant sa renommée de quartier de classe moyenne et supérieure.

Le Borgo San Secondo se trouve entre Corso Re Umberto et Via Sacchi (en direction de la gare de Porta Nuova). Ce noyau est né vers 1850, suite au déplacement de la précédente place d'armes militaire à l'ouest du Corso Re Umberto, et a été ainsi nommé par l'église, toujours existante, sur la rue du même nom, construite en 1867 sur ordre de Saint Jean Bosco sur un projet de Luigi Formento, et consacrée en 1882. Curieuse fut la vive controverse de l'époque concernant la dénomination de la Via Massena parallèle, puisqu'elle était dédiée au général napoléonien français du même nom et donc, à toutes fins utiles, à un envahisseur de la ville au début du XIXe siècle.
Le Borgo San Secondo est aujourd'hui une rue de promenade caractéristique avec de nombreux magasins - plus de 120. Il y a un petit marché de fruits et légumes et un certain nombre de personnes qui se promènent dans les rues.

De nombreuses activités ont été transmises depuis des générations, comme la pâtisserie historique Uva, d'autres ont été reprises récemment mais ont une histoire à raconter, comme la chocolaterie Bramardi : "L'activité existe depuis soixante-dix ans. Il était une fois une boutique en bois avec à l'intérieur tout le chocolat traditionnel piémontais typique, comme Caffarel, Baratti et Milan - dit la propriétaire Graziella Bellotto - Quand nous l'avons reprise dans les années 2000, nous avons travaillé dur pour la moderniser, mais l'esprit est resté le même que par le passé".
Cliquez ici pour voir la liste des magasins!